FOCUS SUR UN BÉNÉVOLE DE PAPOT’AGE

Papot’Age est un service d’accompagnement par des bénévoles pour permettre à des personnes âgées, davantage isolées, de bénéficier d’appels téléphoniques réguliers.

Souvent difficile de faire le premier pas vers l’extérieur quand on est âgées, et parfois fragilisé par des parcours de vie, des maladies, des veuvages, cette action a pour objectif de permettre à la personne de renouer avec l’extérieur tout en se sentant moins isolée.

Une équipe de 6 bénévoles assurent des appels téléphoniques de courtoisie deux fois par semaine : le lundi et jeudi matin, de 10h à 12h environ.

L’équipe de volontaires a suivi une formation auprès d’un psychologue au départ du projet, depuis ils rencontrent régulièrement l’animatrice, Julie, pour faire un point sur les situations. Cela permet à Julie d’alerter les familles ou professionnels si besoin et de proposer des sorties, visites à domicile si c’est possible.

Malgré le confinement, les bénévoles ont continué leurs missions Papot’âge.

 Les bénévoles ont contact avec 8 personnes actuellement, 7 femmes et 1 hommes qui pour la majorité habitent Quimper.

Voici le témoignage de Patricia, bénévole sur cette mission:

Depuis quand-êtes vous bénévole? Avril 2019.

Pourquoi appréciez-vous Papot’Age? C’est un lien d’échange qui se renforce d’appels en appels. Comme à une amie à qui ont peut tout raconter, petites joies, petites misères et bien d’avantage parfois…

Cela vous prend t’il beaucoup de temps? 3 à 4 heures à chaque intervention soit entre 8h et 16 heures par mois.

N’est-il pas difficile de ne connaître les personnes que par la voix, sans jamais les voir? C’est mon choix, de soutenir des personnes ayant un besoin d’un lien, pour exorciser leurs peurs, leurs craintes, exprimer les joies. je ne souhaite pas forcément les rencontrer, pour ne pas à avoir à trop souffrir de leur déclin entrainé par la vieillesse inéluctable des années qui passent.

De quoi parlez-vous? Essentiellement de leur vie, de leurs goûts, de leurs passés, pour certains de leurs présents de ce qu’ils ressentent du monde dans lequel, ils évoluent de prés ou de loin.

Combien dure un appel en moyenne? de 25 à 40 minutes.

Merci Patricia pour votre retour. C’est grâce aux bénévoles que nous pouvons continuer cette mission, merci pour votre investissement.

Les commentaires sont clos.

  • Abonnez-vous à notre newsletter